EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

Paris Web 2016 sous l’œil critique de l'UX Design

Publié le
26/10/2016
|
Karin Jouanno
|
Publié le
26/10/2016
Karin Jouanno
|

Progressive Web Apps, interfaces et objets connectés, web "prêt à porter"… La conférence Paris Web 2016 a été riche en enseignements. Retour sur les points saillants de l’événement.

Une conférence a particulièrement retenu mon attention : celle de Hubert Sablonnière, développeur Web chez OpenDevise. Cette conférence a mis en avant les caractéristiques des Progressive Web Apps. Les Progressive Web Apps sont des sites web responsive dopés aux Service Workers. Leur particularité est de commencer leur vie dans un onglet via une simple URL et d’atterrir sur l'écran d'accueil comme une « vraie app ».

Progressive Web Apps, la prochaine génération d’applications mobiles

Ce nouveau concept nous promet un Web incluant des notifications push, de la synchronisation en arrière-plan et un mode hors-ligne. Le débat Natif vs. Web est clairement relancé. Il est donc temps d’ouvrir les yeux et les oreilles car les plus grands acteurs planchent sur l'optimisation du script des Service Workers qui fonctionnent comme un proxy pour une requête. En fait, il s’agit simplement d’un fichier JavaScript, tournant en tâche de fond et qui se déclenche via des événements.

Progressive Web Apps : un proxy JS coté client pour des performances fiables
Progressive Web Apps : un proxy JS coté client pour des performances fiables

Les concepteurs de navigateurs comme Google, Opera, Firefox et Microsoft incitent déjà les entreprises à adopter les Progressive Web Apps. Le futur des apps arrive…

Invisible screen et IoT

Une double question a été posée sur Paris Web 2016 par Avi Itzkovitch, PDG de IoT News Network (site d’information indépendant sur l’Internet des objets) : « Et si le futur passait par la disparition des interfaces dans l’expérience ? Comment se passer des écrans dans l’Internet des objets ? » C’est probablement la prochaine grande étape d’interactions significatives pour le monde connecté.

Aujourd’hui déjà, on ajoute des capteurs aux objets pour qu’ils puissent fonctionner seuls (clés de voiture intelligentes par exemple). Si nous avons encore souvent besoin d’une application pour avoir accès à l’information de l’objet, c’est bien en train de changer. Amazon a prototypé une poubelle qui scanne le code barre des produits jetés pour réaliser une commande automatique. Les réfrigérateurs peuvent quant à eux désormais reconnaître les produits manquants pour les remplacer sans action de l’utilisateur. Les prises de décision sont ici remplacées par de l’intelligence connectée, nourrie par le big data, les habitudes repérées (smart learning) et les préférences définies par les utilisateurs.

Par ailleurs, toute surface disponible pourra devenir le support applicatif. Et si Facebook travaillait sur une table basse poussant du contenu en fonction des discussions reconnues ? Étonnant pour notre génération, mais probablement pas pour celle à venir. Cela pose aussi peut-être la question de la (re)définition de notre liberté individuelle.

Designers, ne cédez pas à la tentation de l'uniformisation

Autre sujet intéressant de Paris Web 2016 : la conférence d’Amélie Boucher, experte en UX Design. Elle a mis le doigt sur un mal qui se développe : le web « prêt à porter ». Ce web embarque avec lui des bibliothèques de layout tout fait sublimes, découpés sous forme de calques tous bien rangés à utiliser tout de suite.

"Nous sommes des designers… Il me semble que notre travail consiste à produire ce type de document". Elle a raison. Le plus difficile est de ne pas céder à la tentation car ces supports sont beaux et peuvent souvent donner l’impression de correspondre « parfaitement » au besoin. Mais ils sont souvent choisis avant même d’avoir vraiment réfléchi au sujet.

Exemple de ressources prêtes à l'emploi fournies par l’application Sketch
Exemple de ressources prêtes à l'emploi fournies par l’application Sketch

Cette phase de réflexion et de recherche doit normalement permettre de faire ressortir des éléments différenciants, impossible à trouver dans des packs sur étagère. L’industrialisation de nos métiers génère « une uniformisation des interfaces et un lissage des expériences. » N’oublions pas de donner du sens aux expériences que nous concevons !

Au final, de beaux sujets parcourus sur Paris Web 2016, quelques innovations et toujours beaucoup de bienveillance de la part des organisateurs. On pourra tout de même regretter que les conférenciers soient souvent les mêmes au fil des années, de nouvelles têtes ne feraient pas de mal à la communauté.

Sources :

ParisWeb : http://www.paris-web.fr/
IoT News Networks : http://www.iotnewsnetwork.com
Progressive Web App :
https://developers.google.com/web/progressive-web-apps/
https://en.wikipedia.org/wiki/Progressive_web_app

Auteur : Karin Jouanno, Consultante UX, Keley Consulting

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.