Logo de Keley Consulting
Menu burger à 3 traitsCroix blanche de fermeture du menu

EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

La fin du SDK Google Analytics : Quelles conséquences ? Quelles mesures prendre ?

Publié le
11/10/2019
|
BENOIT BOITARD
|
Google Analytics
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Publié le
11/10/2019
BENOIT BOITARD
|
Google Analytics

Préambule : un SDK est un kit de développement de logiciels (de l’anglais Software Development Kit). Il s’agit d’un outil d’aide à la programmation de logiciels, jeux et autres applications mobiles pour un terminal et/ou un système d’exploitation spécifique.

Dans un communiqué de décembre 2018 (à relire ici) Google annonçait l’abandon des SDK des services Google Analytics sur les applications mobiles. La publication indiquait également qu’aucune donnée ne serait plus disponible dans les propriétés concernées à partir du 31 octobre 2019. Quant à l’accès à l’interface Analytics ou à l’API, il était indiqué que celui-ci cesserait au 31 janvier 2020. La date butoir approche et certains s’inquiètent de perdre l’ensemble de leurs données de tracking issues de l’application.

Pour les éditeurs d’applications mobiles qui utilisent Google Analytics, il devient urgent de procéder à une migration vers Firebase.

Que recouvre cette décision de Google ? Êtes-vous concernés par ce changement ? Si oui, comment procéder ? Cet article est là pour vous éclairer dans vos démarches.

Qu’est-ce qu’un SDK ?

Ainsi que rappelé en introduction, originellement un SDK est un kit de développement de logiciels. Toutefois, la diversité des types de SDK a quelque peu brouillé sa définition initiale.

On distingue aujourd’hui trois types de SDK :

• Les SDK de programmation, qui permettent le développement d’application mobile (typiquement : le SDK IOS et le SDK Android – ce type de SDK respectant sa définition originelle) ;

• Les SDK de maintenance qui s’intéressent aux crashs des applications (typiquement le SDK Crashlytics) ;

• Les SDK marketing et publicitaires utilisés à des fins de développement commercial (analyse d’audience, collecte de données, A/B testing, diffusion publicitaire…).

Qu’est-ce que Firebase ? Qu’est-ce que Google Analytics ? Quelles différences entre eux ?

Suivant la classification précédemment énoncée, on aurait tendance à conclure hâtivement que Firebase et Google Analytics sont deux SDK d’ordre marketing et publicitaires. Or ce n’est pas le cas. L’un et l’autre sont deux outils très différents.

Google Analytics est une solution éminemment analytics. Elle permet de dresser des rapports d’audience et d’analyser les interactions entre un utilisateur et une application (ou un site Internet bien sûr). La solution peut donc être considérée comme un SDK marketing par essence.

Firebase en revanche, est bien plus que ça. Rachetée en 2014 par Google, Firebase est d’abord une plateforme de développement et de test d’applications mobile. Elle fournit également des outils capables d’augmenter et d’engager son audience et des outils permettant d’augmenter ses conversions en ligne. Autrement dit : l’analytics n’est qu’une petite partie des services offerts par Firebase. Plus qu’un SDK marketing, Firebase est donc avant tout un SDK de programmation disposant accessoirement de fonctionnalités marketing.

Comment s’organise le tracking des applications mobiles ?

Dès le rachat de Firebase, Google a communiqué sa volonté d’en faire l’outil analytics phare pour l’analyse de trafic des applications mobiles. Beaucoup ont alors cru à la disparition définitive de Google Analytics sur l’app, et à la consécration annoncée de Firebase.

Et si la tendance va clairement en ce sens, Google Analytics n’est pourtant pas mort et perdure en parallèle de Firebase. Comment l’expliquer ? D’abord car Google Analytics fournit des rapports beaucoup plus complets que Firebase et offre des possibilités d’analyse beaucoup plus granulaire. Mais aussi car seul Google Analytics permet de disposer d’une analyse d’audience consolidée mêlant les données d’un site web à ceux d’une application. Firebase étant une solution conçue spécifiquement pour l’app, elle ne permet pas l’agrégation de données web et de données app.

Aujourd’hui, Google recommande donc d’articuler le tracking de la manière suivante :

• Exclusivement Google Analytics pour les détenteurs d’un site Internet sans application ;

• Exclusivement Firebase pour les détenteurs d’une application sans site Internet ;

• Google Analytics et Firebase pour les détenteurs d’un site web et d’une application mobile.

Et dans les faits, nombreux sont les détenteurs d’application à privilégier Google Analytics pour l’app, même sans disposer de site web.

Alors, que signifie la suppression du SDK Google Analytics ?

En définitive, que signifie cet abandon du SDK Google Analytics ? Il ne fait qu’entériner la volonté de Google Analytics de faire passer l’analytics des applications par Firebase et pas par Google Analytics. Pour autant, ça ne marque pas la fin de l’utilisation de Google Analytics sur mobile, mais simplement l’obligation de faire passer le traitement des données en amont par Firebase, et non plus par Google Analytics.

À compter d'octobre 2019, Google commencera à abandonner les rapports Google Analytics sur les applications mobiles, basés sur les données collectées par les SDK des services Google Analytics pour Android et iOS.

Aussi, si vous disposez de propriétés qui ne reçoivent des données des applications qu'à partir de ces SDK (et non de sites Web ou du protocole de mesure), prenez bonne note des points suivants :

• Google cessera de collecter et de traiter les données pour ces propriétés le 31 octobre 2019. Au-delà de cette date, aucune donnée ne sera disponible dans ces propriétés.

• L'accès aux données d'historique dans ces propriétés, via l'interface Analytics ou l'API, restera disponible jusqu'au 31 janvier 2020.

• Après désactivation complète des SDK des services Google Analytics, ces propriétés ne seront plus accessibles via l'interface Analytics ou l'API. Leurs données seront supprimées des serveurs Google Analytics.

Google vous enverra une notification concernant les propriétés qui, le cas échéant, sont soumises à ces conditions. Vous serez également averti avant que les données ne soient supprimées des serveurs Google Analytics.

Quant aux propriétés des clients Google Analytics 360, elles ne sont pas affectées.

Ce délai de 12 mois est accordé afin que vous puissiez effectuer la transition vers un suivi de vos applications avec les SDK Firebase.

Quoi qu’il en soit et au vu des communications récurrentes de Google, il semblerait que la pente soit prise et irréversible vers une prépondérance de Firebase pour le tracking des applications mobiles et un abandon progressif de Google Analytics comme outil de tracking mobile par destination. Tout l’enjeu pour les sociétés utilisatrices sera de réussir le passage progressif du tout-Google-Analytics vers le tout-Firebase.

Photo de l'auteur de l'article
BENOIT BOITARD

Consultant Digital chez Keley Consulting

Spécialisé dans l'acquisition et la conversion, Benoit a notamment travaillé pour Système U et Accor.

Consultant Digital chez Keley Consulting

Spécialisé dans l'acquisition et la conversion, Benoit a notamment travaillé pour Système U et Accor.

Partager cet article :

Vous avez un projet digital ? Nous pouvons vous aider à définir et concrétiser rapidement votre stratégie.

Contactez-nous

Commentaires

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre inscription a bien été envoyée.
Désolé ! Votre inscription n'a pu être envoyée.