EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

Développer rapidement son audience mobile grâce à l’App Store Optimisation

Publié le
4/2/2016
|
Josué Solis
|
Mobile
Publié le
4/2/2016
Josué Solis
|
Mobile

Fin 2014 on comptait environ 1,3 millions d’applications mobile Android dans Google Play, l’App store de Google, et 1,2 million d’applications iOS dans l’App store d’Apple utilisées à travers le monde par près de 2 milliard de possesseurs de smartphone.

Dans ce contexte, positionner et apporter de la visibilité à son application est un véritable enjeu. Dans une stratégie d'acquisition, un bon classement sur les App stores est indispensable car il est le dernier point de contact avant l’installation d’une application. Quels sont les éléments à prendre en considération et les bonnes pratiques ? C'est ce que nous allons découvrir ensemble à travers la présentation de l’App Store Optimisation (ASO).

ASO, le pendant du SEO sur les applications

L’ASO est une pratique du mobile marketing permettant d’optimiser le classement d'une application mobile dans les résultats de recherche des App stores. Plus vous disposez d’un bon classement, plus vous aurez de chance de remonter dans les résultats de recherche, à l’instar du SEO (Search Engine Optimisation). L’objectif de l’ASO est de générer du trafic sur votre page d’application afin de bénéficier de plus de visibilité et donc de davantage de téléchargements.

Les éléments pris en considération par les algorithmes de classement ont beaucoup évolué depuis le lancement des App stores et sont distincts selon les plateformes d’applications.

Ainsi, afin de s’adapter aux algorithmes des App stores, l’ASO nécessite une bonne connaissance de votre cible d’utilisateur et de leurs usages afin de déterminer au mieux les actions à mettre en place.  Par exemple, l’ajout d’un ou deux mots clés dans le titre ou le descriptif de votre application peut permettre d’augmenter votre classement de 10%.

Titre et description de l’application : soyez précis

Le titre de votre page application doit contenir le strict nécessaire afin de l’identifier au mieux. Sur Google Play vous ne disposez que de 30 caractères, il faut donc être très précis. Sur l’App store d’Apple vous disposez de 255 caractères pour une description plus complète. Si vous avez plus de contenu, vous pourrez l’utiliser dans la description.

Dans le processus de recrutement des App mobiles, votre page d’application est votre ultime point de contact pour la transformation. Si vous réussissez à ramener des utilisateurs si loin, il faut mettre toutes les chances de votre côté pour transformer.

Vos futurs utilisateurs ne connaissant que très peu de choses au sujet de votre application, il est nécessaire de répondre aux questions suivantes :

  • Que fait votre application ?
  • Quel problème résout-elle ?
  • Comment va-t-elle faciliter la vie de vos utilisateurs ?
  • Le prix est-il adapté ?

Soyez simple et percutant. Vos mots clés principaux doivent revenir au moins 5 fois entre votre titre, la description et vos tags lorsqu’il est possible d’en ajouter. Remplissez le maximum d’informations demandées par les plateformes. Tout ceci contribuera fortement au classement de votre application dans les résultats de recherche.

Choisir la bonne catégorie pour trouver vos utilisateurs

Certaines catégories peuvent être plus pertinentes pour votre application. Analyser les applications concurrentes permet de mieux identifier la catégorie adéquate ainsi que la catégorie où se trouve le plus de concurrence. Certaines applications peuvent ainsi se positionner sur deux catégories, il est donc préférable de choisir en priorité celle avec le moins de concurrence.

Faites attention car sur l’App store d’Apple les applications subissent une validation plus drastique et, si votre application se trouve dans une catégorie inadéquate, elle risque d’être rejetée.

Ne pas négliger le design de votre icône

L’icône de votre application joue un rôle important dans le nombre de téléchargements, il est le premier contact visuel avec les utilisateurs. Il ne faut pas le négliger mais le travailler à partir de retours utilisateurs afin d’obtenir le meilleur résultat.

Votre icône doit attirer l’œil, être engageante et surtout différente des autres icônes. Certaines marques sont facilement reconnaissables par des codes couleur (bleu clair de Twitter ou Skype, rouge de Youtube, etc..), ou des codes visuels comme les jeux mobiles qui utilisent souvent des personnages aux grands yeux pour se différencier. Quoi qu’il arrive, votre icône doit être explicite car elle deviendra votre emblème.

Les notes et mises à jour

La notation des applications, comme le nombre de téléchargements, contribue directement à l’algorithme de classement dans les pages de catégories des App stores et dans les résultats de recherches. C’est l’un des facteurs déterminants dans le processus de décision de téléchargement, surtout lorsque l’utilisateur compare plusieurs applications pour le même usage.

Il est donc primordial d’optimiser l’expérience utilisateur afin d’éviter une mauvaise notation. Il faut donc tout particulièrement optimiser les points suivants :

  • L’expérience utilisateur doit être fluide et compréhensible,
  • La navigation doit être simple,
  • Une application ne doit pas planter,
  • Une application doit pouvoir se lancer en offline si possible.

Une grande partie de ces points passe par une étude approfondie en UX et UI design. Il est également nécessaire de faire tester régulièrement l’application avant une publication ou une mise à jour par de vrais utilisateurs et non pas seulement par les développeurs.

La notation idéale pour une application se situe entre 4 et 4,5 mais celle-ci n’est conservée en visu que pour une version donnée. Chaque nouvelle version doit donc être notée de nouveau pour bénéficier d’un affichage des étoiles dans les résultats de navigation.

La fréquence de mises à jour des applications influe également sur leur classement car, régulièrement actualisées, celles-ci seront dès lors considérées comme vivantes. Par exemple, il faut régulièrement s'adapter aux nouveaux OS, aux saisons, aux événements nationaux ou à ceux des App stores, et surtout faire évoluer son service.

En conclusion

Les règles de classement passent par de nombreux paramètres tels que le nombre de téléchargements de votre application, la fréquence d’usage par vos utilisateurs ainsi que les notations. Ces points sont similaires pour les deux App stores. Mais pour Google Play viennent s’ajouter de nombreux facteurs tels que l’utilisation du SDK, les Back Links en provenance de sites web ou encore la création d’une page Google business, pour ne citer que certains.

Même si de nombreux leviers d’acquisition mobile sont identiques aux leviers web, tels que les campagnes Adwords, Facebook Ads, l’eMailing ainsi que les Relation Presse, une stratégie d’acquisition mobile se révèle plus complexe car les pages finales de transformation ne vous appartiennent pas. Il faut donc mettre toutes les chances de votre côté avec une bonne stratégie d’acquisition mobile.

Auteur : Josué Solis, Manager, Keley Consulting

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.