EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

Vidéo interactive : trois exemples à ne pas manquer

Publié le
13/9/2017
|
Keley Consulting
|
Vidéos
Publié le
13/9/2017
Keley Consulting
|
Vidéos

La vidéo interactive permet de proposer à l’utilisateur une expérience enrichie. Désormais, l'internaute est maître de ce qu'il visionne.

Les progrès en matière de vidéo interactive sont impressionnants. Nombreux sont les secteurs à en tirer profit : tout d’abord les milieux artistiques (chanteurs, réalisateurs…) mais pas seulement. Les marques s’engouffrent elles aussi dans cette nouvelle forme d’interaction avec leurs clients ou prospects tant pour leurs publicités que leur relation client.

Dans le milieu de la formation, de nombreuses fonctionnalités permettent d’accompagner de manière ludique les apprenants. Les réponses données à un quiz peuvent ainsi conditionner la « navigation » au sein de la vidéo. Si une réponse est bonne, par exemple, le curseur de la vidéo avance. Si elle est mauvaise, une section de la vidéo doit être vue à nouveau.

1) L’Oréal : écrire l’histoire de deux blogueuses beauté

L’Oréal s’est adressé à Margot et Noémi, deux blogueuses (YouMakeFashion et Trendymood), pour créer un parcours beauté. L’internaute pouvait choisir leur coupe, leur look et le déroulement de leurs soirées !

En parallèle de cette opération vidéo, un jeu concours (#EasyStylingHot) était organisé pour gagner une journée shopping / relooking à Paris.

2) Coldplay : une vidéo interactive dont vous êtes le héros

Le groupe Coldplay a créé un clip interactif pour sa chanson Ink, tirée de l’album Ghost Stories. Afin de personnaliser le scénario du clip, les fans pouvaient choisir jusqu’à 300 alternatives. Le clip a été développé par l’agence de design Blind et le studio Interlude, tous deux basés à Los Angeles.

Vidéo interactive : trois exemples à ne pas manquer Coldplay
La vidéo interactive de la chanson "Ink" de Coldplay

Le lien vers la vidéo : https://blind.com/work/project/coldplay-ink/

3) Like a Rolling Stone, de Bob Dylan, 50 ans après

Le tube de Bob Dylan, Like a Rolling Stone, a vu une vidéo interactive être créée 50 ans après la sortie de la chanson. L’internaute peut visionner le clip en zappant entre 16 chaînes spécialement conçues pour la chanson où acteurs, célébrités et présentateurs d’émissions TV reprennent les paroles de la chanson.

Vidéo interactive : trois exemples à ne pas manquer Bob Dylan
La vidéo interactive de "Like a Rolling Stone" de Bob Dylan (Adobe Flash nécessaire).

Le lien (non consultable sous Chrome, Adobe Flash nécessaire) : http://video.bobdylan.com/desktop.html

Les vidéos interactives peuvent être utilisées dans de multiples secteurs d'activité et avec des objectifs différents. De manière générale, elles favorisent l'interactivité avec les clients et prospects d'une entreprise. Elles permettent également de personnaliser la relation avec sa clientèle. Elles contribuent aussi à développer l'engagement des visiteurs, notamment sur les réseaux sociaux.

Dans le cadre de formations ou de sessions de transmission de connaissances, elles jouent un rôle très important, celui de facilitateur. Enfin, dans le cadre d'une prestation de conseil, elles apportent un support, un média, favorable à la visualisation des concepts et des idées clés nécessaires à la bonne compréhension des enjeux.

Auteur : Keley Consulting

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.