EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

Une licorne dans la savane : focus sur Jumia

Publié le
14/11/2017
|
Fabien Rastouil
|
Jumia
Publié le
14/11/2017
Fabien Rastouil
|
Jumia

Baptisée "première licorne d’Afrique", Jumia a été créée en 2012 avec une conviction forte : Internet est un moyen d’améliorer la vie des citoyens africains, en apportant une solution simple à leurs problèmes quotidiens. Rencontre avec Eric Lauer, CEO de Jumia Classifieds.


Quelles sont les verticales les plus prometteuses pour Jumia ?

Eric Lauer, CEO de Jumia Classifieds
Eric Lauer, CEO de Jumia

Il est difficile de comparer entre elles les différentes verticales, qui correspondent à des marchés plus ou moins matures et nécessitent des investissements d’ordre de grandeur différents. Nos activités peuvent varier de la mise en place de plateformes logistiques from scratch pour notre verticale e-commerce au simple développement informatique d’un site d’annonces nécessitant très peu d’investissements de départ.

Par ailleurs Jumia revendique une approche écosystème, et non par verticale. Les clients d’un service Jumia peuvent d’ailleurs naviguer entre un service et un autre via un log-in unique. Nous avons pour ambition de créer de nombreux touchpoints tout au long de la journée d’un consommateur, via des services complémentaires. Par exemple, vous achetez des couches pour votre bébé sur Jumia Mall, vous commandez votre dîner sur Jumia Food d’un restaurant, vous cherchez un nouvel appartement sur Jumia House et vous revendez un view canapé sur Jumia Deals.


Quels sont les challenges spécifiques au marché Africain que vous avez eu à relever ?

Un tiers du continent africain dispose d’un accès à internet. En revanche, il y a un réel déficit de confiance dans le numérique. Nous avons donc dû développer des moyens de paiement alternatifs. 95% de nos ventes sont actuellement réglées via Cash On Delivery – les clients payent leurs achats en cash lors de la livraison. Pour les petits montants, de nombreux achats sont réglés via mobile money. Enfin, nous sommes en train de développer une solution de paiement innovante, 100% digitale : Jumia Pay.

Mais le plus gros défi pour notre activité e-commerce réside dans la partie logistique, où tout est à construire sur le continent, ce qui est extrêmement couteux. Nous avons, à l’instar d’un Amazon, développé nos propres plateformes logistiques. C’est ce qui fait aujourd’hui notre avantage concurrentiel (par exemple avec Jumia First, un système de livraison accélérée pour une meilleure expérience d’achat) et qui représente pour nous une très belle opportunité de croissance, via notamment la mise à disposition de ces services à des sociétés tierces.


Quels sont vos produits phares ?

Nous vendons une très grande quantité de produits de natures différentes. Les produits phares sont les téléphones portables (notamment smartphones chinois abordables), l’électronique et l’électroménager. Nous avons aussi poussé certaines catégories sur lesquelles nous avions de fortes convictions. C’est notamment le cas de notre catégorie petite enfance (couches, lait en poudre, etc.), dont la demande était relativement faible à l’origine, et qui fonctionne aujourd’hui très bien.

Nous sommes fiers d’offrir via notre plateforme un accès à des produits de qualité qui améliore le quotidien des familles africaines. Si les marges réalisées sur ces types de produit sont faibles, il s’agit cependant d’achats récurrents, ce qui nous permet non seulement de dégager des bénéfices mais aussi de fidéliser nos clients ou encore de consolider notre image de marque.


Quels services avez-vous mis en place pour vous différencier de la concurrence ?

Nous avons à ce jour peu de concurrence. Cela est dû à la forte barrière à l’entrée que constitue la création d’une activité de e-commerce en Afrique et notamment au coût élevé que représente la contrainte logistique évoquée plus tôt.

Nous consolidons naturellement notre position de leader en faisant évoluer constamment notre offre de service et nos capacités. Nous proposons notamment un service de livraison express en un jour ouvré (Jumia First), un projet extrêmement ambitieux pour le marché Africain qui constitue une petite révolution pour les consommateurs. Pour être en capacité de délivrer ce service, nous avons investi dans des entrepôts dédiés. Jumia ne souhaite pas simplement être une plateforme de e-commerce, mais aussi profiter de son développement et de son statut de leader pour offrir des services clés en main aux sociétés, en mettant notamment des services de crédit pour nos vendeurs.


Vous est-il facile de recruter des profils qualifiés dans les métiers du digital au sein des marchés sur lesquels vous êtes présent ?

Durant les premières années, nous avons eu recours à des profils sortis des meilleures Business School européennes, ayant un esprit entrepreneurial, afin de remplir la fonction de country manager. De nombreux postes clés sont désormais occupés par des managers locaux.

C’est notamment le cas pour le e-commerce en Egypte et au Nigéria, deux marchés majeurs sur le continent et pour Jumia. Nous avons également créé des pôles d’excellence sur le continent africain afin de réunir et de former les talents sur des fonctions support transverses, comme les fonctions marketing. Notre pôle tech est lui toujours basé à Porto.

Jumia en quelques mots

Via une suite de services digitaux, Jumia entend ainsi palier aux problèmes structurels comme le manque d’infrastructures, les embouteillages, le choix de produits limités, le manque d’informations relatives aux produits, le manque de fiabilité sur l’origine des produits ou encore les prix élevés de ces derniers.

Jumia est un véritable écosystème proposant une multitude de produits et services via ses diverses filiales, regroupées par typologie comme suit :

  • Les marketplaces : Jumia (équivalent Amazon), Jumia One (services digitaux permettant de payer ses factures ou acheter tout type de produit en ligne, équivalent PayTM en Inde), Jumia Travel (équivalent Booking), Jumia Food (équivalent Deliveroo)
  • Jumia Classifieds – sites d’annonces entre particuliers: Jumia Jobs, Jumia House, Jumia Deals, Jumia Car
  • Les services transverses : Jumia Services (prestataire logistique), Jumia Pay (solution de paiement en ligne)


Le groupe Jumia en quelques chiffres

  • 10 sociétés
  • 5 millions de consommateurs
  • 10 millions de transactions à date
  • 1 transaction toutes les 2 secondes
  • 50 000 PME clientes
  • 23 pays

Auteur : Fabien Rastouil, Manager, Keley Consulting

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.