Logo de Keley Consulting
Menu burger à 3 traitsCroix blanche de fermeture du menu
EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS
Filtrer

SAFe, l’agilité à l’échelle pour les projets interdépendants

© Crédits photos –
Austin Distel sur unsplash.com

SAFe, pour Scaled Agile FRamework, est, comme son nom l’indique, une méthodologie de gestion de projets permettant de déployer l’agilité à l’échelle au sein de grosses structures ou de projets transverses. SAFe est plus qu’une méthode unique, c’est un cadre, dans le sens où il n’impose pas des actions, mais fournit des outils de travail et des bonnes pratiques au service de l’efficacité opérationnelle.

SAFe, le pas supplémentaire vers l’agilité globale

Faire évoluer une équipe projet vers une organisation agile telle que Scrum, Kanban, Scrumban par exemple est devenu relativement commun pour assurer des développements informatiques. Faire travailler différentes équipes avec des projets interdépendants ou faire évoluer l’ensemble d’une entreprise en agilité est en revanche nettement moins aisé.

Toutefois, il existe plusieurs méthodes désormais pour aider les organisations à s’y préparer et la mettre en place. Spotify, Less (Large Scaled Scrum), DaD (Disciplined Agile Delivery) ou encore Scrum of Scrum sont quelques exemples ayant fait leurs preuves.

Dans le cadre d’un projet client, nous avons eu l’opportunité de nous former et de préparer les équipes à la méthode SAFe.

Pour schématiser, une équipe Scrum A gérant une IHM [1] et une API servant à l’équipe Scrum B (et ainsi de suite) vont rejoindre un « train » et donc un projet global commun.

Une couche supplémentaire au pilotage de ces multiples équipes de développements travaillant sur ces produits distincts mais complémentaires et/ou dépendants les uns des autres est ajoutée par rapport au framework Scrum.

Engagements et exigences du cadre SAFe

Pour les différents intervenants, cela implique de participer, lors d’un sprint particulier et parmi d’autres séquences particulières, à une cérémonie dédiée : le Program Increment Planning pour planifier et coordonner les sprints à venir.

Outre l’identification et la priorisation des fonctionnalités et des US (User Stories) à venir, on souligne également les interdépendances et leur niveau de risque. Si l’un des développements attendus par une équipe prend du retard en impactant une ou plusieurs autres équipes, c’est lors de cette cérémonie que l’on pourra pointer du doigt tout risque et parer à toute éventualité au travers du « Weighted Shortest Job First » (WSJF).

Il s’agit d’une méthode de hiérarchisation des séquences de travail en fonction de la valeur produite par le développement. On traite aussi d’abord les éléments les plus conséquents et les plus susceptibles d’avoir un gros impact en cas de retard par rapport à leur valeur business.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez-en plus sur :

SAFe : formation et certification

Toutes les cérémonies dédiées et méthodologies sont présentées en détail au cours de la formation SAFe. Cette dernière est indispensable à suivre pour tous les rôles (product manager/owner, RTE, dev team, team UX/UI et bien sûr Scrum master) et à toutes les personnes en charge du delivery qui seront amenées à rejoindre un train à l’avenir.

Autre avantage de cette formation : elle inclut par défaut une présentation à l’examen de certification SAFe qui reste valide un an à compter de la date d’obtention. Cela représente une invitation à se tenir informé des dernières nouveautés et de se former en continu.

Au final, SAFe ajoute un certain nombre de notions nouvelles à appréhender, que nous effleurons à peine ici, pour qui maîtrise déjà Scrum, mais ce framework présente l’avantage de permettre plus aisément la gestion de projet où les équipes de développements sont multiples et plus imbriquées.

N’hésitez pas à vous rapprocher de nous pour obtenir plus d’informations sur la façon dont nous avons aidé nos clients à s’approprier cet outil !

[1] pour Interface Homme Machine, soit tout ce qui permet de connecter l’homme et la machine comme une plateforme web, un app mobile, etc.

Teddy Kam

Proxy Product Owner chez Keley Live

Ancien communiquant reconverti en IT, Teddy a notamment travaillé pour Orange et Renault.

Partager cet article :

Vous avez un projet digital ? Nous pouvons vous aider à définir et concrétiser rapidement votre stratégie.

Contactez-nous
Filtrer

Inscrivez-vous à la newsletter Keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.

La collecte des informations demandées est nécessaire au traitement de votre demande par Keley, unique entité habilitée au traitement. Elle vous permettra de recevoir chaque mois la newsletter Keley, mais aussi de recevoir en avant-première des invitations à nos événements et de donner votre avis lors d'enquêtes. Pour tout autre type de contact, votre consentement sera au préalable recueilli. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, merci de nous en faire la demande par email à communication@keley-consulting.com.