EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

Revive : l’application minceur qui ne compte pas les calories

Publié le
24/10/2016
|
Keley Consulting
|
Publié le
24/10/2016
Keley Consulting
|

En quelques mois seulement, la start-up parisienne Revive, qui aide ses utilisateurs à mincir sans compter une seule calorie, a séduit plus de 10 000 utilisateurs actifs par mois autour de son application.

Partant du principe que de simples changements sur quelques habitudes alimentaires clés produisent de meilleurs résultats sur la perte de poids qu’un régime à base de restriction calorique, Revive a trouvé en quelques mois son public.

Alors que le surpoids touche près d’un Français sur deux, l’aventure Revive est partie d'une triple observation :

  • Le marché des applications minceur est actuellement saturé par des “compteurs de calories” proposant tous la même approche ;
  • Mincir en comptant ses calories est remis en cause par de plus en plus d’experts qui pointent le risque de dérives obsessionnelles et d’impacts négatifs sur la santé ;
  • Ces applications proposent souvent uniquement du tracking. Pourtant, au-delà du suivi, il faut aussi dispenser des conseils personnalisés pour obtenir des résultats.

« Notre approche particulière, reposant sur la construction de bonnes habitudes alimentaires et non le comptage de calories, plait à de nombreuses personnes déçues par l’inefficacité et la pénibilité des régimes classiques. Nous leur apportons une bouffée d’oxygène en leur démontrant qu’une autre voie vers la minceur est possible », commente François Galtié, co-fondateur de l’entreprise.

Conçue avec l’aide de médecins et de psychologues, Revive est une application ultra simple.
Conçue avec l’aide de médecins et de psychologues, Revive est une application ultra simple.

Une prise de conscience au quotidien

Avec Revive, deux minutes par jour suffisent pour saisir son journal de bord. Ce suivi permet de prendre conscience des petits écarts qui entraînent, jour après jour, une prise de poids. L'algorithme de l’application propose, en se fondant sur les saisies des utilisateurs, des conseils pratiques fortement personnalisés. Revive suggère aussi des challenges ludiques qui aident à mettre en place durablement de nouveaux réflexes.

Les commentaires présents sur le Play Store de Google témoignent de l’engouement suscité par l’application (note supérieure à 4,3) :

  • “Exactement l'application dont j'avais besoin. Facile d'utilisation, pleine de bons conseils et bien pensée. Permet un suivi de l'alimentation en notant simplement les portions consommées. Avec un feedback chaque fin de journée pour s'améliorer.”
  • “Très bien pensée. Fluide et intuitive. Répond à un objectif de bonnes habitudes alimentaires.”
  • “Application sympa, qui prend surtout en compte ce qu'on mange en général plutôt que de nous faire compter chaque calorie (chose que je ne trouve pas forcément facile à faire à chaque repas...).”

Cap sur les 50 000 utilisateurs

La prochaine étape pour Revive est d’atteindre les 50 000 utilisateurs. Pour cela, les efforts en promotion vont s’intensifier dans les mois à venir et de nouveaux partenariats stratégiques vont être noués.

De plus, de nombreuses nouveautés produits sont prévues d’ici début 2017 pour offrir une expérience utilisateur enrichie. Tout d’abord, la sortie d’une mise à jour importante en bêta, le « Habit Feedback ». Cette mise à jour consiste à replacer les habitudes minceur construites grâce à Revive au centre de l’expérience utilisateur. Un score, donné à l’utilisateur pour chacune de ses habitudes, lui permettra de choisir celles qu’ils souhaitent améliorer en particulier. Il recevra alors des conseils pour y parvenir.

Enfin, de nouvelles mécaniques sur les "challenges" ou encore la possibilité de choisir parmi plusieurs régimes alimentaires vont être très prochainement proposées.

L’application mobile Revive est disponible sur iOS et Android.

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.