EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

Méthodologie Agile : portrait du product owner idéal

Publié le
21/4/2016
|
Josué Solis
|
Agile
Publié le
21/4/2016
Josué Solis
|
Agile

Dans un contexte de projet Agile, les acteurs clés sont le Scrum Master et le Product Owner (PO).  Bien que souvent considéré à tort comme le représentant des exigences de la société, le PO est avant tout un chef d’orchestre qui doit maintenir l’esprit Agile tout en ayant une vision claire du produit à court et long terme. Il est la pierre angulaire, l'interface entre les trois intervenants principaux que sont la société, les équipes techniques et les utilisateurs finaux.

Pour que le PO puisse mener sa mission à bien, il doit donc disposer de nombreuses compétences car il interagit avec différents métiers et doit prendre des décisions stratégiques pour le produit.

Savoir être à l’écoute et collecter les informations

Le PO collecte continuellement les besoins de tous les intervenants du projet. Toutes ces informations sont ensuite traitées et mesurées afin de savoir si elles intégreront ou non le produit. Cette liste de demandes ou de besoins constituent le Backlog. Cette liste est une première étape dans la gestion du produit. Une grande partie du temps du PO est donc consacrée à rencontrer tous les intervenants afin de collecter toutes les informations, de les traiter et d’en créer des User Stories (tâches ou histoires qui définissent une fonctionnalité à ajouter au produit).

Le PO ne doit surtout pas rester en attente de réception des informations. Il doit savoir anticiper des besoins qui impliquent les différentes entités. Il doit pouvoir identifier ses interlocuteurs et aller à leur rencontre, même dans le cas où ils ne seraient pas encore intervenus dans le projet. Il doit non seulement savoir être à l’écoute mais aussi savoir mesurer les implications et solliciter les interlocuteurs en amont.

Prendre des décisions et établir la roadmap produit

Après avoir collecté les informations pour constituer le Backlog, le PO doit savoir prioriser les différentes histoires, tâches et besoins techniques. Cette priorisation est essentielle pour planifier les futures versions du produit. Mais un cycle de développement contient un nombre limité de tâches et User Stories. Après avoir été priorisées dans le Backlog, elles sont estimées en termes de temps de réalisation ou de difficulté par le Scrum Master et son équipe, ce qui permet au PO de définir le contenu du sprint suivant.

Dans la priorisation du Backlog et dans la constitution des Sprints, le PO doit prendre des décisions importantes concernant le produit. Il doit donc trancher entre plusieurs possibilités pour suivre au mieux les différents besoins. Ce rôle est essentiel car il est alors amené à retarder des sujets liés au business, aux techniques et aux besoins des utilisateurs. Il doit partager sa vision du produit et expliquer ses choix en gérant les retours et exigences. Mais le PO reste normalement le seul maître du produit tant que sa vision et sa roadmap sont partagés par les commanditaires et par la direction.

Motiver les équipes pour atteindre les objectifs

Bien que le Scrum Master soit le principal responsable des équipes de développement et du sprint en cours, le PO peut intervenir tout au long du sprint. Les stand-up journaliers permettent réellement de suivre et de comprendre les réalisations, les problèmes et besoins des développeurs. A la charge du PO de fournir les informations nécessaires aux développeurs dans le cas où celles-ci manqueraient pendant le sprint.

Pour cela, il est important qu’un PO comprenne des notions techniques. Avec le temps, il se doit d’entretenir de bons rapports avec l’équipe de développement et travailler de concert avec le Scrum Master. Les processus agiles recommandent une attention continue à l'excellence technique et à la qualité de la conception. Le PO doit devenir le catalyseur d’une dynamique de travail pour favoriser la livraison des différentes versions du produit à commencer par le MVP (Minimum Viable Product). La communication et la compréhension technique favorisent beaucoup ce rôle tout au long du projet.

Le PO joue un rôle vital dans la transmission d’information, la prise de décision et la gestion du cycle de production d’un produit. En collaboration avec l’IT, il essaie de répondre aux différents besoins tout en ayant bien pris conscience de l’importance de chaque élément. Plus le projet sera important, plus le PO devra avoir de l’expérience mais aussi des compétences diverses afin de prendre les bonnes décisions.

Il peut très bien être une personne interne à la société, qui connait les valeurs et les besoins de celle-ci. Mais le PO peut aussi être une personne extérieure, qui pourra avoir le recul nécessaire pour mener un projet agile sans être influencé, ce qui peut être un avantage en cas de délais de livraison courts ou d’enjeux importants.

Auteur : Josué Solis, Consultant, Keley Consulting

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.