EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

L'information produit et la rapidité de paiement, premiers bénéfices du Digital in Store

Publié le
21/9/2016
|
Keley Consulting
|
Digital In Store
Publié le
21/9/2016
Keley Consulting
|
Digital In Store

Dans un monde de plus en plus connecté, les magasins traditionnels n’échappent pas à l’arrivée du numérique. Afin de mieux analyser cette digitalisation des points de vente, Keley Consulting publie l’infographie « Digital in Store ». Celle-ci détaille les dispositifs numériques le plus souvent utilisés, le profil type des utilisateurs, les bénéfices perçus par les clients et les freins rencontrés.

Pour 53% des répondants, payer plus rapidement et pouvoir se renseigner sur un produit constituent les deux principaux bénéfices apportés par les dispositifs numériques en magasin. Loin derrière, suivent la capacité à localiser un produit sur le point de vente (37%), l’utilisation de sa carte de fidélité (27%) et l’obtention de remises (24%).

La présence de dispositifs numériques en magasin a des effets positifs sur la perception des répondants. Pour 30% d’entre eux, ils améliorent l’expérience d’achat dans le magasin. Et pour ceux qui passent devant une devanture, ils donnent envie de rentrer dans le point de vente (19%).

Parmi les dispositifs numériques le plus souvent utilisés par les personnes interrogées, les écrans interactifs sous toutes leurs formes arrivent en tête : murs interactifs ainsi que vitrines, bornes, tables et tablettes numériques (38%). Les lecteurs de codes-barres sont cités par 37% des répondants. Ce score s’explique par la multiplication des nouvelles formes de caisses autonomes et des systèmes à base de douchettes où les clients scannent eux-mêmes leurs achats, évitant ainsi les caisses traditionnelles. Les technologies plus avancées telles que le paiement par smartphone (15%), la réalité virtuelle (8%) ou la projection 3D (4%) sont encore embryonnaires.

Une maturité croissante mais des freins qui persistent

Le Digital in Store se heurte cependant à un certain nombre de freins, au premier rang desquels l’absence de contact avec un vendeur, obstacle cité par 59% des répondants. Pour 42% des utilisateurs, c’est la destruction potentielle d’emplois qui les rebute dans l’utilisation de ces dispositifs numériques. Enfin, la sécurité des données personnelles laissées sur ces équipements digitaux constitue le troisième frein (32%).

« Le Digital in store s’implante progressivement dans les magasins. Il est reconnu en tant que tel par les clients mais reste pour le moment davantage considéré comme un complément que comme une solution de remplacement aux équipements traditionnels », déclare César Lévy, Manager chez Keley Consulting, en charge de l’étude Digital in Store.

Le numérique est un outil très efficace pour recruter de nouveaux clients et maintenir un lien privilégié avec la clientèle existante. Cependant, dans le parcours d’une conversion traditionnelle, le cordon du digital se rompt bien souvent aux portes des magasins.

Transformer les espaces de ventes en terminaisons nerveuses capables d’émettre et de réceptionner les signaux numériques devient pourtant une source de valeur ajoutée. Un challenge et un aspect de plus que les entreprises devront maîtriser pour profiter au maximum des bienfaits du digital.

Méthodologie de l’étude :

Keley Consulting a mené une enquête en ligne au mois de juin 2016 auprès d’un échantillon de 1004 personnes représentatives de la population française selon la méthode des quotas (sexe, âge, CSP et région). L'étude décrit le champ des possibles des initiatives, analyse les meilleures pratiques, cartographie les acteurs du marché et propose une méthodologie pour réussir son projet.

Infographie Digital in store Keley Consulting 2016

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.