EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

La maison connectée de Barbie

Publié le
19/4/2016
|
Keley Consulting
|
Objets connectés
Publié le
19/4/2016
Keley Consulting
|
Objets connectés

Mattel a frappé fort lors de la dernière foire du jouet "Toy Fair" qui s’est tenue en février 2016 à New York. Avec une nouvelle maison 100% connectée, un hoverboard pilotable comme un drone et une imprimante 3D permettant aux enfants de construire leurs propres jouets, la plus célèbre des poupées est passée dans la catégorie des marques "digitales".

Cette "dreamhouse" de Barbie est dotée de reconnaissance vocale et peut être pilotée via un smartphone en Wifi. Ses fonctionnalités phares sont la gestion de l’éclairage (intensité et couleurs) et la création de scènes de vies géolocalisées. Au seul son de la voix, l'ascenseur vient chercher Barbie, la cheminée se met en marche et la baignoire se remplit quand l’enfant demande à Barbie d’aller se préparer pour aller à l’école.

Vous souhaitez faire la fête et recevoir ? La maison s'illumine alors de mille feux, les escaliers se transforment en toboggans et le four factice s'allume automatiquement. Toujours dans le registre de l’éclairage, les lumières de la maison peuvent s’allumer en fonction de la présence ou non de Barbie grâce à un bouton physique présent dans le sol de chaque pièce.

Mattel indique qu’avec le temps la maison de Barbie deviendra de plus en plus intelligente. Seul inconvénient, la "Dreamhouse" disponible cet automne aux Etats-Unis doit rester branchée sur une prise pour fonctionner. Reste à savoir si les parents seront prêts à dépenser 299 dollars (soit près de 270 euros) pour faire plaisir à leur progéniture...

Auteur : Keley Consulting

Nous contacter

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.