EXPERTISE + LIBERTÉ
= OPINIONS

CryptoKitties, le jeu qui va vous faire aimer la Blockchain

Publié le
19/12/2017
|
Fabrice Deblock
|
Cryptomonnaie
Publié le
19/12/2017
Fabrice Deblock
|
Cryptomonnaie

Deuxième plus importante monnaie cryptographique décentralisée au monde, derrière le Bitcoin, Ethereum possède une capitalisation proche des 45 milliards de dollars. Depuis fin novembre, un jeu - appelé CryptoKitties - y a généré plusieurs millions de dollars de transactions.

Le principe du jeu CryptoKitties est simple : vous faites la collection d’un certain nombre de chats virtuels que vous élevez. Vous pouvez échanger ou vendre des chats à d’autres joueurs quand vous le souhaitez. Le principe des enchères inversées prévaut dans ce jeu, où l’unité de compte est exprimée en Ether.

Si vous souhaitez faire naître un chat, il vous suffit de rapprocher deux de vos chats existants. Le nouveau-né aura des caractéristiques uniques.

Les chats virtuels de CryptoKitties
Les chats virtuels de CryptoKitties

Ce jeu a été créé par le studio AxiomZen, basé à la fois au Canada et aux Etats-Unis. Lancé le 28 novembre dernier, il a généré pas loin de 12% des transactions quotidiennement enregistrées sur Ethereum (1).

Les transactions sont garanties par la Blockchain (2), cette base de données distribuée dont les informations, envoyées par les utilisateurs, sont vérifiées et groupées à intervalles de temps réguliers en blocs, liés et sécurisés grâce à l'utilisation de la cryptographie.

Cela donne un caractère unique à chaque chat présent dans le jeu. L’utilisation du protocole Ethereum sous-entend en effet que le jeu n’est géré par aucune entité centrale et que chaque chat appartient à 100% à son propriétaire et qu’il ne peut être détruit.

Deux chats peuvent être associés pour en créer un troisième
Deux chats peuvent être associés pour en créer un troisième

Deux chats peuvent être associés pour en créer un troisième

Le studio AxiomZen touche une rémunération de 3,75% sur chaque transaction. Quand on sait que plus de 7 millions de dollars ont été dépensés depuis le lancement du jeu, on comprend l’intérêt d’un tel dispositif, même avec des chats virtuels. Le premier chat du jeu a notamment été vendu pour la modique somme de 246 ethers (116 000 dollars).

Liens utiles :

Photo de Fabrice Deblock, Directeur Communication et formation, Keley Consulting

Auteur : Fabrice Deblock, Directeur Communication et formation, Keley Consulting

Contactez-nous
Partager cet article:

Inscrivez-vous à La newsletter keley

Recevez tous les mois nos paroles d'experts et l'actualité du digital dans notre newsletter.

Merci ! Votre message a bien été envoyé.
Désolé ! Votre message n'a pu être envoyé.